ePerTutti


Appunti, Tesina di, appunto lingue

Moderato Cantabile Par Marguerite Duras



Scrivere la parola
Seleziona una categoria

Moderato Cantabile


Par Marguerite Duras


Anne Desbaresdes

Elle est le personnage principal. Elle appartient à l’haute bourgeoisie. Elle a les cheveux blonds et elle met souvent ses mains dans ses cheveux. Son passé est fragmentaire et très vague. Monsieur Desbaresdes l’a prise et elle a accepté parce qu’elle pouvait entrer dans l’haute bourgeoisie , donc elle s’est laissée marier. Duras veut critiquer les classes sociales et la position de la femme, qui doit avoir une haute position sociale ou devenir mère. En effet Anne épouse un industriel. Le status sociale d’Anne est l’élément le plus important parce qu’elle a des devoirs d’apparaitre , elle doit montrer d’être riche et elle doit le faire pour les autres. Mais Anne a besoin de casser les règles et elle change vie avec une experience de 10 jours.

Elle fait des choses très graves pour la bourgeoisie: elle entre dans un café populaire, elle boit du vin rouge, elle abandonne son rôle de mère pour le rôle de femme avec Chauvin, même si elle ne pourrait pas parce qu’elle est mariée et elle devrait donc être sérieuse. Anne boit du vin et aime être ivre parce qu’elle est ésclave de la societé: elle recherche la liberté et l’ivresse élimine toutes ses peurs.



Elle est mariée depuis dix ans, pendans lesquels elle a eu une existence très rigide et monotone, tipique de sa classe sociale. Elle ne travaille pas, elle habite une grande maison avec des domestiques, elle n’a rien à faire, tous les problèmes matériels ne lui interessent pas: ce que la protège est l’argent. La monotonie de sa vie est représentée par Boulevard de la Mer: en effet son unique devoir est de s’occuper de son enfant (et à la fin du roman elle a perdu son rôle de mère), et son mari, selon les règles de la bourgeoisie, doit s’occuper seulement des affaires.

Anne dort seule. Evidemment elle sexuellement frustrée. Pendant la nuit elle ne dort pas et elle regarde les hommes passer sous sa fenêtre: ça casse les règles, parce que ce sont les hommes qui peuvent regarder les femmes, pas le contraire. Elle reverse son amour sur son enfant, parce qu’il est la seule personne qu’elle peut aimer. La connaissance de Chauvin provoque la séparation entre Anne et son fils (elle est dans le café, l’enfant est au dehors). Anne n’a pas l’autorité pour faire obeyr son enfant, mais elle a l’autorité pour lui faire apprendre le piano. Dans la maison d’Anne il y a un piano: est-ce que Anne sait jouer le piano? La vie d’Anne change quand elle entend le cri del femme tuée. Elle désire ce qu’elle n’a pas: la passion. Le sang sur les lèvres de l’homme est le véritable élément de la passion (la passion est la transmission des liquides essentiels: larmes, salive, sang . ) et le sang est représenté par le vin bu par Anne. Le vin permet à Anne de trouver la force de casser les impositions sociales. Parcours d’Anne = s’identifier avec la femme morte.


Chauvin

On découvre son nom au chapitre 4. Nous connaissons seulement la couleur de ses yeux: bleu. Il était ouvrier, mais il a quitté son emploi à élément choquant: chaqun doit avoir son place et sa valeur dépend de  ce qu’il produit. Chauvin n’est pas dans la societé, et donc il est dangereux, on doit faire attention. Mais Anne ne fait pas attention, elle devient intime avec Chauvin. Il donne l’impression de tout savoir, il attire Anne psychologiquement. Chauvin avait déjà vu Anne, mais il voudrait la connaitre mieux, il veut peut-être monter de classe sociale. Son rôle est d’expliquer à Anne le mystère de l’assassinat. Mais il a aussi la capacité de faire parler Anne de sa vie privée. Elle est à l’aise avec Chauvin et elle se laisse aller, parce que Chauvin lui donne les réponses qu’elle veut. Il a le rôle du psycanaliste, il est celui qui sais écouter. Chauvin a le désire de tuer Anne (chapitre 7: il serre les grilles dans ses mains.)

L’enfant

Il est présent dans tous les chapitres, sauf le 7. On ne sait pas son nom, son age, sa déscription physique. Il est doté d’une forte personalité et d’une forte volonté, qui émergent face à M.lle Giraud et face aussi à sa mère.

La leçon de piano représent les règles, mais l’enfant veut échapper aux règles: il pense toujours  à la mer et le rimorqueur rouge est le symbole de la liberté. La ure de l’enfant ne peut pas être separée de celle de sa mére. L’enfant a compris la transgression de la mère: il joue dans le soleil, tandis que sa mère est dans la penombre. Il se profit de la situation: il demande à sa mère un bateau rouge comme cadeau. L’enfant rencontre un ami à il abandonne l’amour maternel pour commencer sa vie sociale. À la fin du roman, il n’a plus sa liberté, parce que sa mère ne l’accomne plus aux leçons de piano à sa révolte n’est pas réussie, maintenant il doit respecter les règles.


Mademoiselle Giraud

Elle apparait dans les chapitres de la leçon de piano.

Elle est dessinée à travers ses liants avec l’enfant et la mère.

On a une connaissance donné par l’enfant et par la mère.

On a instintivement peu de sympathie vers elle.

Elle se montre autoritaire, brutale.

Elle manque de qualités pédagogiques et humaines.

Elle représent l’ “enseignant”.

Critique ouverte de Duras aux profs et aux leçons, donc au système scolaire. L’apprentissage se base sur un rapport de force. L’autorité critique l’enfant et la mère. La musique est le respect absolu des règles.


Le mari

Il n’existe pas, il y a seulement des traces.

Son importance est qu’il est le proprietaire des usines.

Il est un bourgeois, le garant de l’ordre sociale.

Il n’a aucun rapport avec sa femme et avec son enfant.

Il a partagé sa vie sociale et sa vie familiale.


La patronne du café

Elle est le temoin de l’histoire entre Anne et Chauvin et aussi du crime.

Elle apparait cinq fois dans le roman.

Elle est étonnée de voir Madame Desbaresdes dans son café et de la voir boir du vin rouge.

Elle ne fait jamais de remarques à Anne.

Elle voit tout, mais elle ne dit rien.



Elle est complice d’Anne et de Chauvin (elle augmente le volume de la radio quand les ouvriers vont arriver).

Elle tricote de la laine rouge à l’histoire avance. Elle semble une Parque.


Le temps

Les indications sont rares et imprecises, et elles sont données par des phrases poetiques: “Le rose de la journée finissante colora le ciel tout entier”. Quand l’auteur parle du temps, elle se laisse aller. On connait la saison, printemps avancé. Printemps = saison de l’amour et du (re)commencement de la vie. Le vent = symbole d’un boulversement intérieur. Il fait très chaud: en effet les magnolias fleurissent normalement à la fin de juin. Il y a le désir de sortir, de vivre au dehors.

Chaque chapitre examine les mêmes heures du jour, le moment où le jour finit. L’heure est soulignée par la variation de la lumière et de la couleur du ciel. Le jour finit, la nuit va arriver à inquietude d’Anne. Sirènes des usines = signal du passer du temps (6 heures). Le temps passe rapidement dans le roman et il est toujours plus dilaté: les heures soulignent la révolte d’Anne.


Éspace

Ville du sud de la France, sur la mer. Elle est vague, indeterminée. C’est une ville industrielle (port industriel, usines) et elle formée seulement par Boulevard de la Mer, qui est l’union entre la maison d’Anne et le café. Il y a un quartier bourgeois et un quartier populaire (où M.lle Giraud habite): passer Boulevard de la Mer correspond à un déclassement. La distance géographique est aussi sociale est psychologique.


La villa d’Anne

Le parc est la cause qui oblige Anne à fermer la fenêtre. Le parc est un lieu desolé: les arbres qui y se trouvent causent l’impossibilité de voir à l’exterieur, et le présence de la magnolia cause un odeur très fort. Il est aussi un élément funèbre: il semble un cimitière. Les grilles de la maison sont le symbole du monde renfermé de la bourgeoisie. Le piano dans la maison d’Anne est la critique à la bourgeoisie qui considère soulement l’apparence des choses.


Le café

Lieu public qui devient un lieu intime.

Lieu où Anne se sent protegée et se laisse aller.

C’est un lieu renfermé, mais il y a la porte ouverte qui laisse entrer la lumière du soleil, qui est un symbole de liberté.

La salle où Anne et Chauvin se rencontrent est dans la penombre et elle est tranquille et réfrigerée.

L’enfant est la liaison entre l’interieur et l’exterieur.

C’est un lieu ambivalent pour les contrastes entre interieur-exterieur, lumière-penombre, public-intime.

Du café on peut voir le ciel et la mer à Liberté.


Maison de M.lle Giraud

La maison se trouve dans le quartier populaire, à coté du port. Il y a un piano. Il y a une fenêtre à travers laquelle on ne peut pas voir la mer: l’appartement se trouve peut-être à un étage élevé. La fenêtre est ouverte, mais elle représent une frontière entre l’interieur et l’exterieur, et donc entre les règles à respecter et la vie, la liberté. En effet personne ne peut aller à la fenêtre pour admirer le panorama, et l’enfant tourne son dos a la fenêtre.


Les couleurs

Le bleu est la couleur du ciel, des yeaux des personnage et de la mer. Il représent la limpidité et l’aspiration à la liberté.

Le vert-jaune est la couleur de la mayonnaise. C’est une couleur artificielle qui donne un caractère mortale.

Le blanc est le symbol de la mort, qui est représentée par la magnolia et par les rideaux blancs de la chambre d’Anne.


Le rouge est la couleur dominante. En effet c’est la couleur:

du meurtre des 2 amants

du sang qui macule la femme, et donc de la passion désésperée qui termine avec la mort

du paysage: le ciel rose se colore de rouge et participe à la passion

de la liaison entre Chauvin et Anne: la patronne du café tricote de la laine rouge comme une Parque qui tricote le fil de la vie humaine; quand le fil finit, la relation termine



du vin. Alcool = eau de vie à Le vin donne la vie

de la liaison entre Anne et son enfant: l’enfant demande à sa mère un bateau rouge


Le rouge est la couleur symbolique du roman.


La musique

Le titre du roman, “Moderato Cantabile”: il faut lire le roman moderato cantabile, doucement et chantant.

La radio dans le café qui accomne les rencontres d’Anne et de Cahuvin.

Les leçons de piano.

8 chapitres: les 7 notes musicale plus le do finale.

La musique est un plaisir de la vie.

L’enfant qui apprend à jouer, apprend les règles de la vie.


Les fleures

La magnolia est une fleur blanche, mortuaire. En effet sa floraison est maléfique: le parfum est tant fort qu’Anne est obligée de fermer la fenêtre. La magnolia est une fleur charnelle, luxurieuse, et l’histoire d’Anne est une floraison rapide avec un contact sensuel.  La magnolia représent la sensualité d’Anne. La mort de la magnolia est la mort de la liaison entre Anne et Chauvin.


Le chapitre 7

Lieu: nous sommes dans la maison d’Anne. “Un homme rôde Boulevard de la Mer, une femme le sait”: L’homme est Chauvin, la femme est Anne. Cette phrase provoque un effet de suspense: rôder = errer au hasard, ou avec une intention suspecte.

Les éléments qui créent un tableau de richesse et de luxe sont:

Le plat d’argent

Le saumon

Le silence du diner (règle de la bourgeoisie)

Le piano noir

Les femmes couvertes de bijoux en proportion aux bilans de leurs hommes

Le canard à l’orange.


Dans ce chapitre il y a la construction d’un univers funèbre:

L’homme qui porte le saumon est habillé de noir et ganté de blanc.

Le diner semble un rite parce que il suit des règles.

La floraison funèbre des magnolias est un rite, dans lequel la mort et la vie sont associées (p.83).

Le préparatifs du canard mort dans son linceul d’oranges est un rituel funèbre.

La magnolia qui se trouve entre les seins d’Anne se fane en une heure.


Descriptions et allusions à l’incovenence d’Anne:

“À la cuisine, on ose enfin le dire . elle exagère”

“À la cuisine, on annonce qu’elle a refusé le canard à l’orange, qu’elle est malade, qu’il n’y a pas d’autre expliaction”


Autres éléments du chapitre:

R     Conversation généralement partisane et particulièrement neutre.

R     On assiste à la mort de la magnolia comme on assiste à la mort de la liaison entre Anne et Chauvin.

R     La magnolia est le désir d’Anne du rapport sexuel qui diminuit en touchant la fleur même.

R     Le mond bourgeois est présenté avec la nourriture.

R     Anne casse toutes les règles du mond bourgeois: tous mangent, elle fait le contraire, elle vomit; elle arrive après les invités, elle est ivre; elle casse la monotonie.






Privacy

© ePerTutti.com : tutti i diritti riservati
:::::
Condizioni Generali - Invia - Contatta